vide sanitaire construction habitation

En plus d’assurer une meilleure isolation du plancher en éliminant les remontées d’humidité du sol naturel, le vide sanitaire améliore la durabilité et la salubrité de votre maison. Peut-on se passer de vide sanitaire ? Et, dans quels cas avoir recours au vide sanitaire ? Quelques éléments de réponse.

Qu’est ce qu’un vide sanitaire : définition

 vide sanitaire d2finition
L’élévation des murs du vide sanitaire © Photo par Jesus Rodriguez via Flickr

En opposition à la maison sur terre-plein, il s’agit d’un espace vide situé sous la maison, entre le plancher et la terre sur laquelle elle est construite. Possible uniquement sur un terrain plat ou pentu, celui-ci peut s’étendre sous toute ou partie de la surface du sol de l’habitation.

Quelle est la hauteur réglementaire d’un vide sanitaire ?

En d’autres termes, cet espace vide est créé en élevant des rangs de parpaing ou de briques sur lesquels reposent des poutrelles. Celles-ci servent à soutenir le plancher bas du rez-de-chaussée surélevé d’au moins 20 cm au-dessus du sol. La hauteur maximale d’un vide sanitaire peut ainsi mesurer jusqu’à 1,80 mètre de hauteur.

Un vide sanitaire est-il obligatoire ?

Non, la topographie du terrain et la nature du sol vont déterminer, entre autres, le type de fondation et la réalisation d’un vide sanitaire ou d’un terre-plein.

  • Le sol est-il particulièrement humide ou argileux ?
  • Le terrain se situe en zone sismique ?
  • Le terrain est-il plat ou en pente ?
  • La construction est-elle dotée d’un sous-sol ?

Autant de questions, qui vont déterminer le choix du mode constructif.

Un vide sanitaire, à quoi ça sert ?

Pourquoi un vide sanitaire dans une maison ? Plus coûteux à la construction, il s’avère nécessaire dans certaines situations.

Le vide sanitaire assure une bonne isolation thermique

Grâce à ce volume d’air, la maison ne touche pas le sol ce qui lui permet d’être bien isolée. Pour renforcer cet effet, l’air est asséché grâce à la ventilation naturelle, ce qui permet de garantir une meilleure isolation encore. L’air étant un très bon isolant, à moindre coût, par ailleurs.

Pour répondre aux exigences de la réglementation RE2020, et afin d’éviter l’apparition de moisissures, veillez à isoler le vide sanitaire par du polystyrène ou de la mousse de polyuréthane en plaque. Système auquel il est possible d’associer une isolation thermique sous plancher chauffant ou sous chape flottante.

Le vide sanitaire pour se prémunir des éventuelles remontées d’eau et des inondations

De fait, ce mode de construction, contrairement à une maison sur terre-plein, permet d’éliminer les remontées naturelles d’humidité et d’éviter les problèmes de sécheresse des sols. Ainsi, si votre vide sanitaire est humide, il s’agit sûrement d’une mauvaise ventilation.

Aussi, l’espace entre le sol et le plancher faciliter l’évacuation de l’eau en cas d’éventuelles inondations.

Le vide sanitaire prévient les incidences d’un tassement de terrain

La maison sur vide sanitaire rend la construction moins dépendante des incidences d’un tassement des sols. Les chances de voir votre carrelage fissuré et / ou vos cloisons sensibilisées diminuent véritablement.

Comment entretenir un vide sanitaire ?

Peu réactif aux sinistres, il apparaît pourtant indispensable d’adopter quelques gestes pour entretenir son vide sanitaire.

Un vide sanitaire doit-il être ventilé ?

Un vide sanitaire doit être aéré et ce, grâce à des bouches d’aération auxquelles il est impératif d’associer, des claustras ou de solides grilles, pour éviter l’intrusion de nuisibles (feuilles, rongeurs, insectes, etc.).

Que faire pour ventiler le vide sanitaire ?

Il est important de veiller à ne pas obstruer ces accès pour ne pas boucher l’arrivée d’air et donc permettre une ventilation maximale.

Pourquoi doit-on aérer le vide sanitaire ?

Ces bouches assurent la longévité du plancher bas et donc, par voie de conséquence, celle de votre maison, en renouvelant constamment l’air présent dans le vide sanitaire. Régi par des textes de loi, il est considéré comme ventilé quand la surface totale des bouches d’aération est égale à au moins 0,05 % de la surface du vide sanitaire.

Un vide sanitaire accessible ou non accessible ?

Un vide sanitaire est dit non accessible normalement. Non comptabilisé dans votre surface habitable, il est tout de même fortement conseillé de créer une trappe d’accès.

vide sanitaire isolation thermique
Le passage de plomberie dans le vide sanitaire © Photo par Jesus Rodriguez via Flickr

Au même titre qu’il permet de faire passer diverses canalisations, en cas de fuites ou de réparations avoir un accès sous la maison peut s’avérer très utile.

Le dallage sur terre-plein, la solution adaptée aux faibles pentes

Pour les terrains à faible pente, la solution la plus adaptée reste le terre-plein.

Quelles différences entre vide sanitaire et terre-plein ? Une dalle en béton est coulée pour créer une surface lisse grâce à laquelle le niveau bas de la maison est directement posé sur le sol, à la différence d’une maison sur vide sanitaire.

Il s’agit de la solution la plus pratiquée, à l’heure actuelle, lorsque le sol est stable et compact. Un mode de construction simple à réaliser donc, pour un gain de temps et d’argent.

Il existe deux solutions de dallage de terre-plein :

  • Le dallage solidarisé : les murs de la façade de la construction sont directement liés à la dalle ;
  • Le dallage flottant : les murs sont désolidarisés de la dalle par un joint isolant.

De 120 mm minimum, il est impératif d’isoler ce dispositif en intégrant une barrière contre les remontées d’humidité du type panneaux de Polystyrène Expansé (PSE) accompagnés d’un film plastique en polyéthylène. L’inertie thermique ainsi permise par la dalle rend la maison très agréable à vivre, notamment en été.

Le radier, la solution en cas de portance faible

Bon isolant thermique en été, ce système de fondation est utilisé lorsque la capacité de portance du sol est faible. Faisant office de plancher bas, cette dalle porteuse en béton armé de 20 à 35 cm d’épaisseur, ne peut être utilisée sur des sols argileux ou hydrogonflants.

Il existe quatre types de radiers :

  • Le radier voûté : il est constitué de voûtes reliées par des poteaux et des tirants en acier et prend peu de place ;
  • Le radier plat : les porteurs verticaux prennent appui directement sur la dalle, pour des constructions à faible emprise ;
  • Le radier nervuré : conseillé dans le cas où la dalle plate n’est pas suffisamment raide, il est composé de poutres et de poutrelles croisées qui doivent rigidifier la dalle ;
  • Le radier champignon : il est constitué de poteaux et de chapiteaux pour une meilleure répartition.

Des maisons dans lesquelles il fait bon vivre avec Depreux Construction

depreux construction maison individuelle

Nous vous accompagnons pour rechercher votre terrain et étudier le projet de construction adapté à la topographie et à la nature du sol de votre terrain.

Chez Depreux Construction, depuis 30 ans, nous construisons des maisons individuelles sur mesure dans l’Ouest de la France. Nous réalisons des plans 2D et 3D uniques pour votre projet. Si vous avez un projet de construction en Loire-Atlantique, dans le Morbihan ou en Vendée, visitez notre site internet !